Chapitre 12

Les Clichés

Ce chapitre est très important et explique beaucoup de choses cachées. On renvoie le lecteur intéressé à Vie et Paroles d'Alfred Haehl. Le Maître y enseigne la notion de cliché, notion fondamentale, qui régit le dynamisme de chacun de nos actes. Voici trois citations :

Le Maître dit : "Tout existe dans l'ambiant, à l'état photographique. Quand un événement doit se produire , il vient de toute l'immensité, des molécules pour constituer un cliché. Quelques personnes peuvent jouir d'un don de perception des clichés. Celles-là verront se présenter, plus ou moins vivaces, des clichés et selon leur vivacité, elles concluront que tel événement doit se produire à telle époque. Les clichés sont vivants et peuvent être évoqués et rendus sensibles à notre intelligence." (24/02/1902)

"Tout être devant le cerveau duquel des images se présentent ne peut, par lui-même, se soustraire à l'obligation de penser et d'agir. Tandis que celui pour qui ces images sont comme suspendues est incapable d'aucune action, même de penser.
Voilà comment une bonne voyante peut vous dire qu'une maison sera bâtie là ou ailleurs. C'est que déjà le cliché est là qui attend pour s'attacher à l'esprit d'un architecte qui sera capable de le saisir. L'architecte sera fier de l'idée qu'il s'attribuera, sans savoir qu'il n'est qu'un instrument."
(24/02/1902)
D'où l'humilité que nous devrions tous avoir devant la découverte de tel ou tel progrès... Même devant un théorème de mathématiques, aussi profond soit-il, le mathématicien n'en reste pas moins un instrument... Mais que c'est dur à admettre...

"Tout est et a été; quant au sera, ce n'est pas tout à fait cela, ou plutôt ce ne sera pas toujours au même endroit. Tous doivent subir les clichés, sauf les êtres libres. Tout est écrit et cependant tout peut être modifié ; mais pour obtenir un changement, il faut que cela soit utile."





>