Chapitre 11

La Charité

Le Maître m'avait appris, et m'apprend toujours d'ailleurs, à faire la charité. Et faire la charité c'est difficile! On a peur, peur de la pression sociale car peu la font, peur du regard et de la réaction de l'autre, peur de son propre regard sur soi.

Faire la charité, c'est aussi se regarder dans le miroir, face à face, yeux dans les yeux : Et si tu étais à la place de cet être assis dans la rue, que voudrait-on qu'on fasse pour toi?

Faire la charité, c'est apprendre à aimer, à voir l'autre comme un autre toi-même, comme un ami, car tu aurais pu être à sa place et qui sait, peut-être que dans un siècle ou deux, lorsque tu reviendras sur Terre, tu seras réellement à sa place.

Une femme dans le métro, désespérée s'élance : "Donnez-moi, donnez-moi quelque chose". Indifférence générale. En sortant du métro, ces paroles sonnaient en moi comme une révélation. Je me voyais, moi aussi tous les matins, disant le Notre Père : "Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour".
Faire la charité, c'est aussi prendre conscience que toi aussi, comme moi, nous sommes mendiants... mendiants d'éternité!

Faire la charité, c'est aussi s'observer, vivre dans l'instant présent. Il faut être très alerte quand tu fais la charité car beaucoup de choses invisibles se manifestent dans le visible!!!
Un jour un mendiant me demande la pièce. Je sens distinctement mon coeur s'enserrer comme si donner 2 euros allait m'arracher le coeur, allait me ruiner. Je sors de cette expérience éprouvé. J'ai le réflexe systématique, autant qu'il m'est accordé, de me questionner. Le Ciel veut me transmettre un enseignement. Oui, mais quoi? Je me rappelle alors mes demandes dans mes chapelets de telle ou telle chose. Ce que je demandais au Christ était bien plus qu'une pièce de deux euros, et pourtant Il me donnait : "Demandez et l'on vous donnera; cherchez et vous trouverez; frappez et l'on vous ouvrira". (Evangile selon Matthieu 7-7)
L'évidence me sautait aux yeux, j'avais encore beaucoup de chemin à faire!

Peu de chrétiens croient à la réincarnation. Le Maître te dit que c'est vrai et que c'est noté dans les évangiles. Nous avons eu, selon le Maître, des milliers de vies passées, donc par déduction des milliers de papas, des milliers de mamans, des milliers de frères, soeurs, enfants, petits-enfants, de familles différentes, d'amis sincères et d'ennemis. Et si cet être qui mendie était l'un de nos anciens proches, un être très cher à cette époque? Peut-être que oui, peut-être que non... mais dans le doute...

Faire la charité, c'est surtout mettre de la joie chez l'autre, chez celui que tu ne connais pas. Il faut vivre la charité pour comprendre petit à petit ce que le Christ a fait pour nous. Il s'est dépouillé de tout dans un amour inconditionnel qu'on appelle la Passion. Il a donné l'exemple et nous demande de Le suivre sur cette voie!

Le Maître ajoute : "La Lumière est la science; quiconque a la charité a la Lumière." (30/11/1893)

"En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait ." (Matthieu 25-40)