V - Réincarnation Versus Résurrection ( .pdf )

-----------------------------------------

Avertissement: Plus tu acquiers des connaissances, plus tu deviens responsable de tes actes et plus tu devras répondre plus tard de ce que tu as fait ou pas. Aussi la lecture de ce qui suit est strictement interdite à moins que tu sois réellement désireux de vouloir avancer spirituellement car tu ne pourras plus faire marche arrière.

-----------------------------------------


Dans mon témoignage sur internet, les notions de réincarnation et de résurrection ont déjà été traitées. Nous avons montré que la notion de réincarnation existe dans l'Evangile bien que l'Evangile ne mentionne pas ce mot explicitement. Il y a cependant des allusions, notamment du Christ parlant à ses apôtres, qui ne laissent plus de place au doute.
Je suis conscient que la notion de réincarnation est inconcevable pour beaucoup de Chrétiens mais il faut petit à petit ouvrir son esprit à ce concept, surtout si tu es réellement désireux de vouloir avancer spirituellement.

Rappelons que dans le Ciel deux livres incontournables existent comme nous l'apprend Maître Philippe de Lyon mais aussi l'Apocalypse selon Saint Jean :

Le Livre de Vie et le Livre des Morts.


Sur Terre, peu sont inscrits sur le Livre de Vie. Rappelle-toi ce que disait Maître Philippe de Lyon :

(Vie et Paroles Page 264) : "Le Livre de Vie est fermé, mais si quelqu'un fait bien, je l'ouvrirai pour mettre son nom." (07/08/1900)
(Vie et Paroles Page 264) : "Ce que fait l'homme libre n'est pas écrit, c'est pourquoi il peut écrire sur le Livre de Vie."

Ce que nous appelons vie et décès sur Terre n'a rien à voir avec le sens de Vie et Mort dans le Ciel.
Dans le cas de la réincarnation, l'esprit et l'âme retournent dans un corps de chair né de la Terre, mais ton nom n'est, a priori, toujours pas écrit sur le Livre de Vie...
La résurrection est le retour à la Vie et selon les termes du Maître : "dans le corps glorieux qui ressuscitera un jour", ce corps étant le vêtement de l'âme. Ton nom est par conséquent inscrit sur le Livre de Vie. Ce corps est un corps de chair issu du Ciel et non de la Terre, comme celui du Christ ou du Maître.

Rappelons que des êtres écrits sur le livre de Vie, comme les apôtres entre autres, peuvent aussi se réincarner dans un corps issu de la Terre afin de nous guider vers le haut. L'Evangile de Saint Jean 15-18 nous dit d'ailleurs dans "Les disciples et le monde":

"... mais parce que vous n'êtes pas du monde, puisque mon choix vous a tirés du monde, pour cette raison le monde vous hait...".

Maître Philippe de Lyon confirme que "nous revenons" :

- (Vie et Paroles Page 215) : "Je sais que nous revenons, je vous ai donné des preuves irréfutables qu'après la mort tout n'est pas mort. L'âme est bien plus âgée que le corps, par conséquent nous revenons en ce monde payer nos dettes, puisqu'il faut bien que tout se paye... ce que je vous dis est la vérité." (Septembre 1898)

La citation suivante fait écho à la parabole des talents (Matthieu 25 14-30)!

- (Vie et Paroles Page 215) : "... Ce que je sais, c'est que je me souviens d'avoir existé, d'être parti et revenu et que je sais quand je repartirai. Mais y a-t-il rien qui montre davantage la justice de Dieu que ce temps qu'Il nous donne pour racheter nos fautes? Et pourquoi, sans cette justice, telle personne serait-elle plus heureuse que telle autre, plus intelligente ou plus disgraciée?" (27/11/1895).

Mais alors pourquoi l'Eglise ne parle-t-elle pas de la réincarnation? Parce que le message primordial de l'Evangile est la résurrection... c'est-à-dire être inscrit sur le livre de Vie! Comme le souligne l'apôtre Philippe dans son évangile traduit par Jean-Yves Leloup :

"Il faut t'éveiller dès ce corps, car tout est en lui : ressusciter dès cette vie." (Evangile selon Saint Philippe, planche 105)

C'est-à-dire être inscrit le plus vite possible sur le Livre de Vie. Rappelons qu'il existe d'autres êtres et d'autres systèmes de pensée qui s'opposent au Christ. Eux nient l'existence de l'âme et la notion du "Je" personnel, et parlent aussi de réincarnation... et non de résurrection, comme l'hindouisme ou le bouddhisme. Mais comment un être comme Bouddha aurait-il pu traverser 2500 ans d'histoire et être suivi par des millions d'adeptes de par le monde s'il n'avait pas donné des preuves et avancer quelques vérités afin d'être suivi?

Ecoutons ce que répond Maître Philippe de Lyon à la demande d'un participant :

(Les Réponses Page 77) : "Le 17 Février 1902 : ...
- Parlez-nous des Théosophes, Fakirs, Indous.
- Quelques personnes parmi vous savent qu'il y a dans l'Inde, en Europe, ainsi qu'en Amérique des gens qui se croient égaux à Dieu. Ils disent : "Dieu est moi et tout est Dieu."
Ces gens font des choses extraordinaires, par exemple, ils feront pousser un pommier en trois heures, et en cinq heures les fruits seront mûrs. Sachez pour comprendre cela que dans le cerveau de l'homme il y a tout. Pour qu'un homme se trouve dans ces conditions il faut que l'intelligence développe la force. C'est la voie de l'égoïsme, de la négation de Dieu, c'est la science de l'Antéchrist. La théosophie et ses dérivés c'est l'Antéchrist.
Si nous faisons tout de nous-mêmes, nous puisons la force en nous et nous nous épuisons (magnétisme). Mais la force qui vient de Dieu est donnée à ceux qui pratiquent la Charité."


Tu pourras donc en déduire, selon ce qu'affirme Maître Philippe de Lyon, qu'Helena Blavatsky, Alice Bailey, les maîtres ascensionnés comme Sananda, Allan Kardec, le Reiki[1] sous toutes ses formes, les maîtres indous, sont contre le Christ et donc sont de l'Antéchrist. Je suis conscient que c'est brutal et inacceptable pour beaucoup.
D'où la nécessité vitale d'être dans l'amour inconditionnel du prochain le plus possible afin de discerner le vrai du faux.
Mais à chacun de faire son expérience et d'utiliser son libre arbitre.

Le mot réincarnation n'apparaît pas explicitement dans les Ecritures. Il y a cependant des remarques qui ne laissent aucun doute.

D'abord chez le prophète Malachie au dernier appendice 3-23: Dieu dit par la bouche de Malachie :

"Voici que je vais vous envoyer Elie le prophète avant que n'arrive le Jour de Yahvé, grand et redoutable."

STOP!!! Elie le prophète n'était plus de ce monde puisqu'il a vécu en 900 avant J.C. Donc il devra retourner dans un corps de chair né de la Terre, naître d'une femme... donc se ré-incarner.
Lisons l'Evangile selon Saint Matthieu 11-13 : "Tous les prophètes en effet, ainsi que la Loi, ont mené leur prophétie jusqu'à Jean. Et lui si vous voulez m'en croire, il est cet Elie qui doit revenir. Que celui qui a des oreilles entende!"

On peut difficilement être plus clair. Maître Philippe de Lyon précise à propos d'Elie :

(Vie et Paroles Page 178) : "Bien souvent un même esprit anime deux corps. Cela est vrai surtout pour les êtres très élevés. Alors quand le cerveau de l'un travaille beaucoup, il déborde et l'autre s'emplit. Puis quand le premier réfléchit, l'autre peut lui rendre des idées. C'est ainsi que l'esprit de Jean animait aussi Jean-Baptiste, et que ce même esprit se manifesta à Jean sous la forme d'Elie en lumière."

Je suis conscient que cela peut te sembler extrêmement étrange. Mais il faut commencer à t'habituer à voir beaucoup plus large.
Cette citation renvoie à la transfiguration du Christ. Elie avait donc deux incarnations dans la chair... celle de Jean et celle de Jean-Baptiste!!! Deux incarnations... plutôt deux réincarnations car Jean et Jean-Baptiste ont tous les deux eu une maman.
Il est plus que probable que Jean et Jean-Baptiste n'aient pas été conscients de ce fait et que Jean n'ait pas compris, alors qu'il devenait témoin de la transfiguration du Christ, que l'esprit sous la forme d'Elie en lumière devant lui l'animait aussi. De par ma très modeste expérience, je sais par exemple, par ce qu'on m'a rapporté, que ton esprit peut se manifester à un endroit sans que toi, dans ton corps de chair, tu en sois conscient. Les choses sont donc beaucoup plus subtiles que les idées préconçues que nous en avons. Il est urgent pour ceux qui veulent avancer spirituellement de voir différemment.

Le Maître précise : (Vie et Paroles Page 106) : " Les apôtres étaient les prophètes de l'Ancien Testament; ils sont venus avec le Messie, mais ils n'avaient pas les mêmes dons qu'autrefois. Ils avaient la connaissance de l'ancienne loi, mais pas celle de la nouvelle loi."

Les apôtres sont donc les anciens prophètes de l'Ancien Testament! Il est tentant de se demander qui était qui. Jean était Elie... mais pour le reste?
On remarque que les dons attribués à chacun sont aussi différents. Ce qui montre qu'on peut revenir, se réincarner sur Terre avec des dons différents, dons en adéquation avec la mission qui nous est assignée sur Terre. Citons de nouveau un passage peu connu de la Bible qui montre que les choses de l'esprit sont en effet beaucoup plus subtiles qu'on ne l'aurait pensé :

(Bible Roi 2: 9-12) "Elie dit à Elisée: Demande ce que tu veux que je fasse pour toi, avant que je sois enlevé d'avec toi. Elisée répondit: Qu'il y ait sur moi, je te prie, une double portion de ton esprit! Elie dit: Tu demandes une chose difficile. Mais si tu me vois pendant que je serai enlevé d'avec toi, cela t'arrivera ainsi; sinon, cela n'arrivera pas. Comme ils continuaient à marcher en parlant, voici, un char de feu et des chevaux de feu les séparèrent l'un de l'autre, et Elie monta au ciel dans un tourbillon.…"

Comme Elisée a vu Elie monter au Ciel dans un char de feu, une double portion de l'esprit d'Elie a dû lui être donnée...
En montant au Ciel sur un char de feu, Elie n'a pas connu la mort comme nous tous du moins dans cette incarnation qui fut la sienne puis l'a connue bien après lors de ses deux incarnations auprès du Christ.

Résumé sur l'Esprit d'Elie.

Il est important, au risque de se répéter, de bien saisir que la réincarnation est bien réelle. Y croire ou ne pas y croire ne t'empêchera nullement d'y échapper.

On termine cette discussion avec l'étrange réponse des disciples à Jésus... étrange seulement si tu ne crois pas à la réincarnation.

Matthieu 16-13 : "Arrivé dans la région de Césarée de Philippe, Jésus posa à ses disciples cette question : "Aux dires de ces gens, qu'est le Fils de l'Homme?" Ils dirent : "Pour les uns, Jean le Baptiste; pour les autres, Elie; pour d'autres encore, Jérémie ou quelqu'un des prophètes." - "Mais pour vous, leur dit-il, qui suis-je?" Simon-Pierre répondit : "Tu es le Christ, le Fils du Dieu Vivant".

Jérémie, par exemple, a vécu au sixième siècle avant J.C. et est mort depuis!!! Pour ceux qui ne croient pas, on pourrait paraphraser la scène de l'Evangile par la situation suivante :
Prenons une image que tout le monde peut appréhender. Imagine qu'un homme d'état de nos jours disent : "Aux dires de ces gens, qui dit-on que je suis?" et que ses très proches conseillés lui répondent : "Pour les uns, César, Alexandre le Grand; pour les autres, Napoléon." Je te laisse imaginer le moment de silence qui planerait.

Maître Philippe de Lyon précise (au moment où il disait ce qui suit) :

(Les Réponses de Maître Philippe Page 100) : "Les anciens prophètes qui vivaient 6, 4, 3000 avant la venue du Christ ignoraient qu'ils devaient revenir au temps du Christ pour être ses apôtres, mais leur esprit le savait. De même, les apôtres sont revenus sur la Terre et vivent de nos jours, quoique jeunes, ils ignorent leur mission et qu'ils sont les apôtres. Si donc vous entendez dire : Je suis un apôtre du Christ, par quelqu'un, ne le croyez pas, car les véritables apôtres ne le savent pas, et l'Antéchrist pourrait vous tromper aussi."

Les apôtres du Christ sont donc revenus sur Terre, et pas qu'une seule fois...

Les déductions que tu pourras peut-être faire vont aller bien au-delà de ce que tu imagines!

Rappelons ceci :

(Evangile de Saint Matthieu 11:11) "Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui."

Le mot grand a deux significations dans la gnose. Grand veut dire avancé dans les connaissances divines mais grand veut dire aussi noble et humble de coeur. Ainsi on peut être grand dans la connaissance divine et pas du tout humble de coeur, comme le diable par exemple ou Lucifer.
La phrase de l'Evangile de Matthieu se rapporte à ceux qui sont grands dans l'ouverture du coeur!

Maintenant, tu sais que Jean et Jean-Baptiste ne sont que deux manifestations, plutôt deux réincarnations d'Elie dans la chair. Ce que nous dit l'Evangile de Matthieu, c'est qu'Elie est le plus grand, au sens de l'ouverture du coeur et donc le plus intime avec le Christ, Dieu fait homme, parmi les êtres issus de la création, création qui a conduit à l'existence de la Terre et de l'immensité que nous connaissons tous.

Rappelons ce que L'Evangile de Jean 21:21-23 dit:

Pierre, s'étant retourné, vit venir après eux le disciple que Jésus aimait, celui qui, pendant le souper, s'était penché sur la poitrine de Jésus, et avait dit: Seigneur, qui est celui qui te livre? En le voyant, Pierre dit à Jésus: Et celui-ci, Seigneur, que lui arrivera-t-il? Jésus lui dit: Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe? Toi, suis-moi. Là-dessus, le bruit courut parmi les frères que ce disciple ne mourrait point. Cependant Jésus n'avait pas dit à Pierre qu'il ne mourrait point; mais: Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe?…

Cette phrase est très importante! Jean doit demeurer...

On pourrait alors se poser la question suivante : Mais qui serait le disciple le plus grand au sens de "le plus avancé"?

Dans Vie et Enseignement de Jean Chapas mis en forme par Philippe Colin, Jean, toujours Jean..., le plus proche disciple de Maître Philippe de Lyon, nous fait une très grande révélation sur Judas. Page 77, Jean déclare :

"Judas était le plus avancé des Apôtres; il est tombé par orgueil; son crime n'est pas encore pardonné."

On constate en effet que Judas, dans l'Evangile de Judas, a eu accès à des révélations et des dimensions inconnues des autres apôtres. Cependant il faut rester très critique à l'égard de certain commentaires des traducteurs. Lisons ce que ce texte nous apprend.

Pages 31-33 (Edition Flammarion) : Jésus, face aux apôtres, dit : "Que celui d'entre vous qui est suffisamment fort parmi les êtres humains fasse surgir l'homme parfait et vienne se tenir devant ma face."
Tous dirent : "Nous en avons la force."
Mais leur esprit n'osa pas aller devant lui, à l'exception de Judas l'Iscariote. Il fut capable de se tenir devant lui, m[ais] il ne put le regarder dans les yeux, et il détourna son visage.
Judas lui dit : "Je sais qui tu es et d'où tu es venu. Tu es [is]su du Royaume immortel de Barbèlô. Et le nom de qui t'a envoyé, je ne suis pas digne de le prononcer."


Cette attitude de Judas pourrait aller dans le sens de ce que nous affirme Jean Chapas. Jésus continue :

(Page 33) Jésus dit à Judas : "Sépare toi des autres et je te dirai les mystères du Royaume. Il te sera possible d'y parvenir, mais au prix de maintes afflictions. Car un autre prendra ta place, afin que les douze [disciples] puissent se retrouver au complet avec leur Dieu."

Attention aux interprétations que font beaucoup de gens! En s'affirmant "homme parfait" et en se tenant devant la face de Jésus, Judas est séparé des autres apôtres. Judas est tombé par orgueil nous dit Jean. Le royaume ne lui est pas totalement fermé, il lui est possible désormais de l'atteindre mais au prix de maintes afflictions.

(Page 45) Judas dit à Jésus : "Mais en quoi est-ce avantageux pour moi? Car tu m'as séparé de cette génération-là."
Page 46 : Jésus répondit: "Tu deviendras le treizième, et tu seras maudit par les autres générations - et tu régneras sur elles."


Cette dernière phrase est très importante. Elle explique beaucoup de choses...

(Page 58) Jésus dit : ... "En vérité, Judas, [je] te le dis, [ceux qui] offrent des sacrifices à Saklas [...] Dieu (environ deux lignes perdues) tout ce qui est mauvais. Mais toi tu les surpasseras tous! Car tu sacrifieras l'homme qui me sert d'enveloppe charnelle!"

Attention aux doubles sens, très courants dans les textes gnostiques! Saklas est sûrement connu de nos jours sous d'autres noms... Le Christ qui est omniscient dit à Judas que parmi ceux offrant des sacrifices à Saklas, ce qui est mauvais comme nous le rappelle un commandement de Dieu, Judas les surpassera tous! Effectivement l'Evangile de Luc 22-3 nous dit:

"Or, Satan entra[2] dans Judas, surnommé Iscariote, qui était du nombre des douze."

Et Judas effectivement livre le Christ et sa trahison est effectivement une offrande à Saklas qui surpasse tous ceux qui lui ont fait des offrandes avant puisqu'il lui livre Dieu fait homme.
Attention donc à l'interprétation qu'on peut faire des textes gnostiques... Mais là encore chacun a son libre arbitre.

Judas était donc le plus avancé et donc le plus grand des apôtres du Christ... et donc le plus grand prophète avant le Christ puisque le Maître nous révèle que les prophètes sont revenus en tant qu'apôtres sans cependant avoir les mêmes dons qu'autrefois!

Seulement voilà, les Musulmans affirment aussi que Mahomet est le plus grand prophète. En admettant que les Musulmans aient raison, ce que je pense, je te laisse finir le raisonnement...

Jean poursuit :

"Ne jugeons pas Judas, évitons de parler de son crime, sans quoi il nous sera demandé compte, et il se pourrait bien que nous-mêmes soyons un jour exposés à trahir un ami."

Passons à une autre révélation faite par Maître Philippe de Lyon sur la réincarnation d'une femme très connue! Dans le Carnet de Victoire Jeanne Philippe, page 100, le Maître insiste (au moment où il disait ce qui suit) :

"Jeanne d'Arc est réincarnée."

Je sais! Plus c'est gros, moins on voit! Moi non plus, je n'ai pas cru et le Ciel m'a gentiment repris.
Si tu as lu mon témoignage, Jean Chapas et Victoire Jeanne Philippe ont sûrement dû te marquer...

Il te faut savoir que Victoire Jeanne Philippe est décédée très jeune de maladie. Elle est partie, disait Maître Philippe de Lyon, pour aplanir le chemin. Or voilà que peu de temps après, la Première guerre mondiale éclate. Les historiens spécialisés sur cette guerre te diront que beaucoup de soldats français imploraient Jeanne d'Arc. Jeanne d'Arc ayant délivré miraculeusement les Français des Anglais, les soldats français espéraient peut-être un recours divin pour faire reculer les Allemands. L'armistice fut signé le 11 novembre 1918. Maître Philippe de Lyon et sa femme accueillirent leur fille Jeanne Philippe un 11 novembre... un 11 novembre 1878! Son premier prénom sera Victoire... et quarante ans après, encore un chiffre biblique, quarante ans après, l'armistice sera signé!

Aucun combat sur Terre, donc dans le visible, ne peut être gagné s'il n'est pas déjà gagné dans l'invisible! Anne Catherine Emmerich avait prédit dans Les Visions que Lucifer serait de retour 50 ou 60 ans avant l'an 2000. On notera que le svastika est un symbole très répandu dans le bouddhisme...

De même, la seconde guerre mondiale éclata et Marthe Robin offrit ses yeux pour la France et le salut du monde. Rendons hommage à ses femmes et ses hommes qui dans l'invisible font beaucoup, tellement pour nous et dans la discrétion la plus totale pour nous appeler une fois encore à faire preuve d'humilité.

Maître Philippe de Lyon affirme:

(Carnet de Victoire Philippe Page 71) : "Les êtres qui meurent athées aujourd'hui seront plus tard des êtres élevés et supérieurs de race sauvage future. Dans 1400 ou 1500 ans ils seront persécutés ou martyrisés pour les vérités qu'ils diront et la lumière qu'ils chercheront vainement alors. Quant à ceux qui meurent croyants, ils ne reviendront pas ici et iront sur une autre planète."

La dernière phrase nous montre qu'effectivement ceux qui croient iront ailleurs. Cela n'empêche pas a priori de revenir sur Terre ponctuellement, soit pour finir de régler ses dettes, soit pour y effectuer une mission. Mais le cycle de réincarnations est cassé.

Pourquoi revenir ponctuellement?

Là encore Maître Philippe de Lyon répond :

(Les Réponses Page 30) : "Nous ne pouvons être heureux tant qu'un de nos frères est malheureux."

Tu commences peut-être à percevoir qu'après la désincarnation de ce corps que tu habites, ce que nous appelons à tort la mort, émerge un champ des possibles d'une extraordinaire complexité et d'une subtilité inattendue.

De nouveau, chacun a son libre arbitre et c'est à chacun d'aller puiser dans son coeur, même s'il est très peu ouvert, les intuitions nécessaires pour aller de l'avant le plus judicieusement possible.

Maître Philippe de Lyon disait :

(Les Réponses Page 33) : "C'est à vous de venir à moi, et non pas moi qui irai avec vous; pour cela faites ce que je vous ai dit".



Rappelons que le Maître a confié à quelques-uns de ses proches ce qui suit:

(Les Réponses Page 21): "Les êtres qui m'auront connu et qui n'en feront rien iront se suicider à un moment donné."

(Les Réponses Page 21): "Je te défends de dire qui je suis."

Surtout ne prie en aucun cas le Maître, il l'a dit lui-même à Sédir :

(Les Réponses Page 28) : "Non ne t'adresse pas à moi dans tes demandes adresse-toi directement au Ciel, j'entendrai mieux."

(Vie et Paroles Pages 41-42) : "Cela ne me fait rien que vous m'en vouliez; vous pouvez ne pas m'aimer du tout, je vous aime pour deux. Ce que je vous demande seulement, c'est d'aimer votre prochain comme vous-mêmes." (10/06/1894)

Quand tu sauras qui est vraiment le Maître, tout deviendra clair...






[1] Comme on l'a déjà écrit, les dons de Dieu ne sont pas commercialisables...

[2] Rappelle-toi mon second texte à la page 6-7 dans LaVeriteLaVie.pdf sur les types de portes...